Voici un petit mail reçu de EucdInfo, je le cite et aprés, je vous explique ;-)

Publication du décret relatif au contournement d'une mesure technique à l'aide d'outils dédiés

Adresse permanente

Alors que la loi DADVSI (« droit d'auteur et droits voisins dans la société de l'information ») prévoit déjà des sanctions pénales pour le contournement d'une mesure technique réalisé par ses propres moyens, les contraventions applicables au contournement réalisé à l'aide d'un outil dédié attendaient la publication d'un décret. Celui-ci vient d'être publié au Journal Officiel.

Le décret sanctionnant pénalement le fait de détenir ou d'utiliser un outil dédié au contournement d'une mesure technique a été publié au Journal Officiel du 30 décembre 2006 (c'est le décret «n° 2006-1763 du 23 décembre 2006 relatif à la répression pénale de certaines atteintes portées au droit d'auteur et aux droits voisins»). Ces actes sont désormais passibles d'une contravention de 4e classe, et donc de 750 euros d'amende (maximum).

Avec la publication de ce décret la lecture d'un DVD avec un logiciel s'appuyant sur un moyen de contournement existant (comme DeCSS, utilisé par de très nombreux systèmes logiciels libres) est donc passible d'une contravention de 4ème classe. Ainsi donc lire un DVD, légalement acheté par exemple, sur un système d'exploitation libre devient un acte passible d'une amende.

Les membres de StopDRM qui s'étaient dénoncés notamment pour contournement de mesures techniques à l'aide d'outils dédiés sont également concernés.

Il reste d'autres décrets à paraître concernant la loi DADVSI, notamment celui instituant l'Autorité de régulation des mesures techniques (ARMT). Les Echos ont publié le 27 novembre cet avant-projet de décret. En attente également le décret demandant aux FAI (fournisseurs d'accès à Internet) l'envoi de messages d'avertissement aux internautes qui téléchargeraient illégalement.

Comme vous l'avez deviné, le plus important est en gras :D en résumé, le fait d'utiliser des logiciels contournant la protection de la plupart des DVDs est passible d'une amende de 750€. Mais quels sont ces logiciels? Ce sont ceux dont les éditeurs n'ont pas payé pour avoir la licence. D'aprés le site officiel (et d'après mon anglais) il faut débourser 500$ par an pour un dispositif permettant l'unique lecture de dvds cryptés et de 5200$ à 15500$ pour la duplication. Ainsi, il faut payer pour développer de tels logiciels. Windows et Apple payent. Et les éditeurs de logiciels gratuits? Pire, les logiciels libres tels que vlc (video lan client) ou mpc (media player classic) ne peuvent pas acheter cette licence[1].[2]

Vous voulez regarder un dvd[3] en toute légalité sur votre ordinateur? Windowsiens, windows media player ou rien[4], maqueux, quicktime ou rien, linuxiens, rien!


Plus d'info sur le cryptage css ici et , l'affaire DeCSS

Notes

[1] Comment font-ils alors? ils utilisent des librairies telles que libdvdcss basée sur des algorithmes tels que DeCSS

[2] En effet, le fait d'acheter cette licence permet de posséder une clé de décryptage à inclure dans le code, mais il est bien entendu interdit de la diffuser, or quand un logiciel est open-source ou libre, le code est diffusé, donc pas d'issue.

[3] Un dvd protégé, mais la plupart de ceux du commerce le sont!

[4] Je m'emporte, en fait, il existe de nombreux lecteurs légaux, mais ils sont pour la plupart payants (sauf bsplayer) et tous propriétaires.